Loading
  • HUMEUR / LIFESTYLE / Non classé

    Avoir 30 ans en 2020 !

    Hey salut toi, ça fait longtemps …

    Avant toute chose petite intro à mon retour ici : Ce blog c’est le début de tout, c’est le commencement de cette passion, qui au départ n’était pas grand chose sauf pour moi. Il me permettait de montrer, partager et de conseiller, sans arrière pensée, sans calculer.

    La tournure de ce blog a changé, parce que je préfère vous montrer mes looks sur Instagram maintenant. Plus rapide, plus facile et plus simple pour moi, comme pour tout le monde. J’ai longtemps hésité à supprimer ce blog en me disant que finalement plus grand monde ne prenait le temps de lire sur les blogs. Mais je n’ai pas envie, il est l’essence de ce que j’ai créé maintenant depuis 2011, il est beaucoup de souvenirs et j’ai envie de garder cette énergie qu’il dégage malgré que je ne sois plus vraiment présente par ici. Je le garde pour vous parler à coeur ouvert de choses que je ne peux pas expliquer sous une simple photo.

    Revenons au sujet ! Oui j’ai 30 ans. En vérité, cette année 2020 je vais sur mes 31 mais ça donnait mieux pour le titre, puis c’est en Novembre donc j’ai un peu le temps encore … AHAH! Alors si toi aussi tu as ou tu vas avoir 30 ans, ne pleure pas, promis c’est sympa!

    L’avant 30 ans

    Petite, j’ai été bercée par les contes de fées et j’me vois encore donner un coup de « baguette » magique avec un simple crayon sur une citrouille pour qu’elle se transforme en carrosse, ou encore me mettre une cape sur le dos pour m’envoler avec Peter Pan et les enfants perdus. J’étais déjà une enfant rêveuse, pleine d’énergie et de volonté de vivre.

    J’ai été éduquée avec beaucoup d’amour. J’ai été entourée d’un papa aimant, de ma grand-mère forte comme un roc, de ma mère double roc et de ma grande soeur qui était mon idole. Pour moi la vie valait déjà la peine d’être vécue et j’avais déjà full rêves dans ma tête. Ma maman ne m’a jamais empêchée de rêver, j’ai une famille un peu dingue, un peu artiste, j’ai des souvenirs de grandes fêtes, de danses, de rires et de beaucoup de musique. Je vous explique tout ça pour vous situer un peu l’environnement dans lequel j’ai vécu, vous savez comme moi que c’est important. En gros, j’ai eu une enfance plutôt cool si tu veux tout savoir!

    Avoir 30 ans et se libérer

    A 25 ans je pensais être libre, mais ce n’est rien comparé à ce que je ressens à présent. C’est paradoxal, mais j’me suis jamais sentie aussi libre qu’à partir du moment où j’ai été la plus seule. Je m’explique: J’ai toujours été accompagnée, guidée, j’ai beaucoup suivi car je suis de nature comme ça. Mais il y a 3 ans, j’ai repris possession de qui j’étais vraiment, sans me faire influencer, sans être comme l’on voulait que je sois finalement. J’ai réapproprié la vraie Alessia. Celle qui avait disparue depuis de nombreuses années à cause des croyances, des dictas, de certaines rencontres.

    J’ai eu des amitiés fortes sur le moment, mais dont j’ai dû me défaire. Des amitiés ou j’ai toujours du me rabaisser pour ne pas faire de l’ombre à l’autre. Car l’autre était plus mal que moi, moins bien dans sa peau et j’en passe. Je me suis perdue dans nombreuses relations amicales mais amoureuses aussi, pour le bien de l’autre. Et je me suis effacée, j’ai été façonnée pour le bien de l’autre, et ça c’est fini.

    Avoir 30 ans et ne pas rendre des comptes

    il y a l’indépendance, le fait de vivre seule mais surtout de faire ses propres choix de vie. Il y a aussi ceux que ça dérange toute cette liberté, les réflexions qu’on doit toujours entendre et ce combat constant qu’on doit défendre ou prouver. Parce que oui, vouloir faire ce que tu veux et surtout être qui tu veux et dès que tu t’éloignes un peu d’une case dans laquelle on voudrait te mettre, bah ça dérange beaucoup même! J’ai 30 ans, je n’ai ni mari, ni enfants, ni maison achetée, ni de … Ah si j’ai Lupo mon chien 😉 Car en fait avoir 30 ans et assumer de ne pas avoir pour seul objectif de fonder une famille, ça fait peur et ça dérange beaucoup.

    Avoir 30 ans s’assumer et avoir confiance en soi

    Je suis en train de vivre une deuxième jeunesse, j’ai redécouvert mon corps et le plaisir qu’il pouvait me procurer même en solo, alors qu’avant c’était plutôt tabou pour moi. J’ai aussi découvert ce que ça faisait d’avoir des plans culs, j’ai une sexualité beaucoup plus épanouie et libre qu’avant. Je n’ai plus peur d’en parler et d’assumer mes envies ou non.

    J’ai fait la paix avec mon corps aussi, je m’assume beaucoup plus. Je ne suis absolument pas parfaite, mais j’apprends à communiquer avec mon corps, quand je sens que je ne suis plus trop en accord avec lui, parce que oui ça arrive c’est normal, et bien je recommence le sport, je me masse, je prends soin de moi. Parce que faire union avec son corps et apprendre à l’écouter c’est tout une histoire hein, ça n’arrive pas comme ça du jour au lendemain. Je peux avoir été une meuf sans trop de complexe sans sa vie, je vous jure que la vision que tu as de toi à 20 ans n’est absolument pas la même qu’à 30 ans. Je me regarde chaque matin dans la glace et je me trouve belle, je me le dis et je le pense réellement.

    J’ai envie de vous faire comprendre qu’à 30 ans rien ne commence vraiment, mais surtout rien ne se termine. C’est surtout un moment pour se retrouver avec soi-même, se poser et savoir ce qu’on veut réellement et ce que l’on souhaite vraiment.

    Bisous et prenez soin de vous!

  • You may also like

    2 Comments

  • Reply Vilma 11 avril 2020 at 0 h 20 min

    Je ne savais pas que tu me considère un double roc .Amore

  • Reply Aurelie 1 mai 2020 at 1 h 30 min

    Aaaah j’adore le montage dis! Et bon anniversaire en tout cas 🙂

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.