Loading
  • HUMEUR

    Le sport, ce médicament puissant!

    Je reviens justement d’une petite séance de course dehors, pas les courses du supermarché je vous rassure, quoique c’est du sport aussi! C’est en pic d’énergie, que je décide de vous écrire un article un peu plus perso, sur ma vision du sport et sur ce que celui-ci m’a apporté au cour de ces +- deux dernières années.

    Parlons de ce matin, avec mon nouveau boulot chez Undiz j’ai plus de mal à faire du sport, le peu de temps de libre que j’ai, bah je bosse sur le blog, je vois ma famille ou mes amis. Je pourrais me dire: tiens après le boulot je file à la salle de sport mais non je ne vais pas vous mentir, j’ai la flemme. Mais je me suis fixée d’aller courir le matin au moins 2-3 fois semaine, avant de partir bosser. Comme je bosse que les après-midi et soirée c’est plus facile pour moi, bonne excuse pour bien commencer la journée aussi. Et ce matin donc, je me suis réveillée avec un coup de stress énorme, et je vous passe les détails du pourquoi. C’est long et j’aime bien écrire ce genre de post perso mais, n’allons pas trop loin dans la comète les gars. Je suis quelqu’un d’assez secret à la base. Expliquer ma vie dans les détails, n’a jamais été mon truc.

    Donc ce matin, j’avais besoin de souffler. De respirer par le nez très fort et de tout relâcher, j’avais besoin de faire disparaitre cette boule de stresse avant qu’elle ne m’étouffe totalement. Et c’est ça, le pouvoir du sport.

    Fin d’année 2016 début 2017 n’a pas été de tout repos pour moi et pour ma famille, un peu dans le flou et perdue j’avais besoin d’un changement mais je ne savais pas lequel encore. J’ai toujours été de nature sportive, pas de haut niveau mais j’ai toujours bien aimé le sport ,comme la danse, le roller, le vélo. J’ai toujours eu ce besoin de me défouler à un moment ou un autre de ma vie, le truc c’est que la salle de sport t’y vas toujours pour te motiver avec quelqu’un, mais l’autre fini toujours par se démotiver et donc bah toi aussi.

    Je ne me sentais plus bien dans ma peau, mon corps me dégoutait et finalement le changement c’est pas grand chose visuellement, mais pour moi et dans ma tête il l’est oui. J’avais besoin d’un truc qui m’aiderais à avancer plus vite, à guérir plus vite et affronter les choses autrement. Alors, c’est ma nièce Angie qui à tout déclencher, elle venait de s’inscrire à la salle, elle ma proposé d’aller avec elle. Comme d’hab j’ai marmonner dans ma barbe “Oui, bah ui encore un abonnement à la salle que je vais payé pour rien”. Mais j’ai été, et la pièce n’est pas tombé dès le début, parce que malgré le fait que ça fasse un bien de malade, t’es pas vraiment accro dès la première séance. Mais j’ai persévéré parce qu’au début tu te force hein, j’ai même commencé à y aller seule et laaaaa les gars, la j’ai eu bon! J’ai fini par y aller 4-5 fois semaines oui c’est beaucoup, mais j’en avais besoin. Je vous laisse imaginer la dose de besoin ahahaha!

    Avant de m’inscrire à la salle, j’avais été voir Cyrielle, la créatrice de Cynergie. Ce sont des groupes de cours collectif, mais aussi du coaching sportif et nutritif. Elle voulait me faire tester le Swissjump, pour en parler sur mes réseaux. Avant ça, nous avons discuté, elle ma pesée … Et la j’ai vu que j’avais passé la barre des 60 sur la balance. Et je savais que j’avais grossi un peu, mais je ne m’en était pas rendu vraiment compte. Après ma rupture et l’accident de ma soeur, je me suis réfugiée dans la bouffe parce que ça faisait du bien. Contrairement à certaine, la rupture m’a fait prendre du poids ahaha! Pas d’bol! J’ai eu un choc, un réel choc. Je la remercie d’ailleurs … (Pour en savoir + sur CYNERGIE c’est ICI)

    J’ai toujours été quelqu’un qui devait faire attention, de base chez moi on mange très bien, jamais trop gras et toujours de l’huile d’olive et non du beurre et beaucoup de légume cuit, c’est le coté italien ça. Mais c’est vrai que passé la barre des 25 ans, le corps change et il faut en prendre soin. Souvent plus jeune, j’avais des réflexions du genre “oui mais toi t’es mince toi tu change pas”. Bah oui mais meuf, je mange bien! J’avais jamais de “gougouilles” dans mon sac. D’ailleurs c’est toujours le cas, c’est super rare que je mange ça. C’est vrai que j’ai pas beaucoup bougé depuis mes 18 ans, 5-6kilos en plus normal. Quand on fais 1m58 je dois vous dire qu’on à intérêt a faire attention plus vite, ahaha je prends 2Kg c’est comme si j’en prenais 10!

    Donc mon rapport au corps à toujours été cool, j’ai jamais eu de complexe. Je savais que je n’étais pas une tige mais j’ai toujours été assez bien dans ma peau. Mais ici, je ne l’étais vraiment plus. Mon corps me dégoutait, je me trouvais moche, plus rien ne m’allait et je n’avais plus envie de m’habiller, pourtant comment j’aime ça. Mon rapport au corps avait basculé totalement, mais depuis un petit temps déjà.

    Du coup, la proposition de ma nièce de s’inscrire au sport tombait à pic. J’y ai pris goût de fou, une sensation de bien-être et surtout je voyais que mon corps changeait, j’ai perdu à tout cassé 5 kilos, mais je me suis surtout affinée et tonifiée. Sur le plan physique mais surtout mental, le sport m’a aidé à ne pas tomber, alors que c’était le k.o dans ma vie.

    Depuis, j’ai ralenti la cadence car le monde ne tourne pas qu’autour de chez Basic Fit ahah. Aussi, le fait que j’ai arrêté ma pilule m’a fait perdre du poids, mais ça c’est un autre sujet que j’aimerais aborder avec vous en vidéo.

    Il m’a fallut un bon gros mois pour finir ce texte, parce que je n’avais pas trop le temps. Depuis Undiz c’est terminé j’ai donc bien plus de temps à me re concentrer sur ça. Et rien n’est facile c’est sur, je n’adore toujours pas le fait d’aller courir, sur le coup je maudit le ciel ahah mais après j’suis tellement bien. 

    Le sport à changé ma vie, c’est con mais c’est ainsi. 

  • You may also like

    3 Comments

  • Reply MagicAly 24 February 2019 at 20 h 28 min

    Il m a fallu du temps mais maintenant, j’adore aller courir! Et je suis fière de me mettre petit à petit au sport! Je ne suis pas encore là où je voudrais en être mais j’avance. Et comme tu dis, ça fait du bien à l’esprit, ça libère le sport.si j’avais su que je dirais cela un jour…
    Je ne l’aurai pas cru!

    En tout cas, cela te réussi bien. Tu es belle 💕

    • Reply Alessia 24 February 2019 at 20 h 33 min

      Merci ma biche et courage pour la suite <3

  • Reply Margaux Lifestyle 25 February 2019 at 18 h 04 min

    Le sport a aussi changé ma vie… Je me suis rendue compte – entre autres – que quand je croyais en moi et que je me donnais les moyens, j’étais tout à fait capable de réaliser mes rêves, de mener à bien mes projets. Et que non, “ce n’était pas trop beau pour être vrai”. Puisqu’après tout, j’avais été suffisamment têtue pour aller au bout d’une prépa pour une semi-marathon, puis un marathon, je ne vois pas pourquoi je ne le serais pas pour être heureuse tout simplement…

  • Leave a Reply

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.